Les remakes - remaster - portages



Alors que les développeurs peinent à nous inventer de nouveaux concepts dans les jeux vidéos, on voit de nos jours sortir essentiellement des suites de jeux.
Mais beaucoup d'éditeurs, remarquant que bon nombre de joueurs ne sont pas satisfaits de la tournure que prennent les choses décident de faire du neuf avec du vieux.
Avec le temps, les notions de portage, remake, remaster et éventuellement de spin-off et cross-over ont fait leur apparition.
Mais tous ces concepts sont très différents, et je vais de ce pas vous expliquer la différence, et vous les illustrer.

- Les portages -
- Les remakes -
- Les remaster -
- Les spin-off -
- Les cross-over -



- Les portages -

Il s'agit du concept le plus ancien, qui consiste simplement à adapter le jeu à une nouvelle machine. On note cependant certaines nuances :
- Tout d'abord le matériel étant différent on remarquera des différences en terme de bande son, avec un rendu proche mais un peu différent.
- Même constat avec les graphismes. Si les machines sont de la même génération (megadrive-super nes par exemple) la différence est moins marquée que pour le son.
- Le contenu peut parfois varier. Certains jeux se voient agrémentés de plusieurs niveaux, boss ou musiques, mais l'inverse est aussi possible, dans le cas d'un portage vers une machine plus faible.

En résumé le jeu se veut ressemblant, mais des différences nous rappellent que nous ne sommes pas sur le même support.



Le portage de Chrono trigger, quêtes et boss optionnels, bande son et graphimes conservés et jouabilité habilement adaptée à la DS


Malgré une bande son maltraitée sur GBA, le portage est de qualité

- Les remakes -

Concept apparu un peu plus tard, car pour celà l'usage de machines plus puissantes est nécessaire.
Dans ce cas de figure il s'agit d'une refonte complète du jeu, surtout en terme de graphisme et de son. Concernant le gameplay et le système de jeu c'est du cas par cas.
Ce concept a permis de remettre au gout du jour un jeu bon, mais qui a mal vieilli en raison d'une technique dépassée.
Le retour des joueurs varie en fonction des cas, certains féliciteront le travail effectué, d'autres dénonceront le non respect du jeu d'origine, surtout quand le gameplay s'en trouve dénaturé.

Les remakes de Final Fantasy III et IV valent le détour sur Nintendo DS

- Les remaster -

Le concept est apparu assez récemment. Le principe est des plus simples, à savoir reprendre un jeu à l'identique et appliquer une légère refonte graphique afin de remettre au gout du jour les graphimes, sans changer le style pour autant. la 2D ou 3D seront conservés en l'état, mais revus pour être plus jolis et détaillés. Parfois un simple lissage est appliqué, ça dépend des fois. Il arrive aussi que les musiques soient réorchestrées.


Le remaster de Final Fantasy X sur PS3, PSvita puis PS4. Musiques réorchestrées. Un remake de qualité mais les visages des personnages les rend moins expressifs.

- Les spin-off -

Concept bien différent des précédents, car on s'en éloigne un peu. Il s'agit de jeux nouveaux, s'appuyant sur une oeuvre bien connue, mettant en scène des personnages du même univers, connus le plus souvent, à des moments antérieurs ou ultérieurs du jeu connu.

Final Fantasy VII et tous ses spin-offs

- Les cross-over -

Concept inventé pour assouvir les envies des fans, ce style met en scène dans un seul et même jeu des protagonistes issus de différents jeux, d'un univers similaire ou non. Il faut dire que voir Mario et Sonic s'affronter est amusant, et voir Link contre Pikachu est totalement barré !


Dissidia Final Fantasy permet des combats d'anthologie, à condition d'être fan de Final Fantasy...