Le rom hacking



Le rom hacking est une bonne alternative dans le cas où l'on cherche à avoir une version non officielle d'un jeu.
Le point faible du retrogaming vient du fait que les jeux retro restent dans leur époque. Donc pas de nouveau contenu et des traductions inexistantes dans la langue de molière pour beaucoup de jeux.
Grâce au rom hacking de nombreuses opportunités s'offrent au joueur. Maintenant la question est : qu'est-ce que le romhacking?

1. Pré-requis
1.1 Assembler - desassembler
1.2 Editeur Hexadécimal
1.3 Editions de graphismes
1.4 Modification du son
1.5 Editer les niveaux
2. Les limites du système
3. Patcher des roms
4. Où trouver des roms, patches et hackers

1. Pré-requis

Tout d'abord il vous faut une rom (voir le dossier emulation si vous ignorez ce que c'est), ensuite tout dépend du jeu et de votre niveau en informatique / en créativité.
Vous trouverez sur internet des éditeurs de roms afin de les modifier à votre guise. Bien entendu un éditeur est le plus souvent spécifique à un jeu donc ne vous attendez pas à modifier tout ce que vous voulez sur n'importe quel jeu. Afin de pouvoir faire des miracles il vous faudra des connaissances plus poussées en programmation...

1.1 Assembler - desassembler

La solution la plus puissante mais aussi de loin la plus difficile de toutes reste l'assembleur. Pour celà il faut desassembler la rom, la modifier puis l'assembler. Par ce biais il est possible de modifier jusqu'au système de jeu, mais là le niveau est très élevé, car l'assembleur est quelque chose de difficile, même pour un programmeur. Donc je ne rentrerai pas dans le détail ici.

1.2 Editeur Hexadécimal

Dans le cas de modification de texte dans un jeu il est parfois possible de le faire via un éditeur hexadécimal. Les jeux pour lesquels ils sont accessibles directement sont rares (comme Zelda Link's Awakening sur Game Boy), mais le plus souvent ils sont codés. Une fois la table de codage trouvée vous pourrez vous amuser à changer les textes. Mais autant dire que c'est plus facile à dire qu'à faire...

1.3 Editions de graphismes

Il est possible de trouver des éditeurs de tuiles afin de modifier les éléments de graphismes, c'est d'ailleurs la modification la plus simple à apporter. Mais on ne parle que de modification, si vous souhaitez ajouter un nouveau monstre à Final Fantasy ce ne sera la même...

1.4 Modification du son

Là on touche un point sensible, car les jeux n'utilisent pas tous le même format. Cependant on voit le plus souvent des musiques d'une rom portée à une autre, sur la même console bien sûr. Pour le reste on a plus souvent affaire à des compositions.

1.5 Editer les niveaux

Cette partie relève de l'assembleur donc de la difficultés, mais on trouve pour certains jeux (comme Sonic par exemple) des éditeurs permettant de s'amuser sur la composition des niveaux. Bien utile si on s'ennuie sur les niveaux d'origine que l'on connaît par coeur.

2. Les limites du système

Les roms n'ont pas les possibilités d'extension des ordinateurs actuels. Leur capacité limitée empêche d'en faire beaucoup. Tant qu'on ne fait que modifier un élément le problème ne se pose pas mais si on veut ajouter des éléments on est limité par la capacité de la rom. Dans certains cas on peut augmenter en convertissant la rom.

3. Patcher des roms

Les développeurs ont pour habitude de créer des patches qu'il faut ensuite appliquer sur les rom pour lesquels ils sont destinés. Pour appliquer ce patch il suffit d'utiliser un utilitaire (il en existe plusieurs disponibles sur internet). Le processus est simple. Il faut surtout faire attention à choisir la bonne rom, dans la bonne version, sinon le jeu plantera à son lancement.

4. Où trouver des roms, patches et hackers

Il existe des communautés sur des sites web, sur lesquels on peut trouver des patches, utilitaires et bien entendu des hackers. Voici deux exemples de site :
Terminus traduction : Facile à deviner, site spécialisé sur la traduction de roms
Romhacking : Spécialisé dans le hacking de roms. qu'il s'agisse de traduction ou d'amélioration de roms
Pour un article plus détaillé et moins vulgarisé Wikipedia est plus exhaustif que moi : https://fr.wikipedia.org/wiki/Hack_rom