Sorti en 1989 sur Game Boy, il s'agit d'un jeu se rapprochant de Super Mario Bros de la Nes. Il n'a pas été créé par la même personne, et présente des différences majeures.

Graphismes : 8/20
Le jeu est bien lisible, mais les sprites minimalistes ne font pas honneur à la console. Le design ne fait pas rêver non plus, en bref ce n'est pas très beau.
L'animation est correcte, et on ne se plaindra pas de ralentissements.

Jouabilité : 18/20
Le jeu se veut aussi jouable que sur Nes, les déplacements et les sauts sont précis, et à moins d'être maladroit vous n'aurez aucun soucis de maniabilité.
En sous-marin/avion la jouabilité s'en trouve encore simplifiée, même si on a plus l'impression de jouer à R-Type qu'à Mario.

Système de jeu : 14/20
Un système d'une simplicité à toute épreuve, les actions réalisables sont peu nombreuses et on se concentre sur l'essentiel.
L'utilisation de la fleur est un peu différente. Certes les graines que l'on tire peuvent vaincre les ennemis mais leur trajectoire est surprenante au premier abord. Mais celà a une utilité car on peut attraper les pièces avec.
Si on fini un niveau par le chemin du haut on accède à un niveau bonus permettant de gagner des vies ou une fleur.
Les boss peuvent être vaincus à la régulière (grace à la fleur pour les niveaux 1 et 3, sous-marin au niveau 2) ou via le bouton qui les fera exploser. Principe repompé sur le bouton qui fait disparaître le pont dans Super Mario Bros. A part que là c'est le boss qui s'autodétruit, assez bizarre quand même qu'un boss possède ce genre de mécanisme à coté de lui, leur débilité est quand même remarquable... Le boss de fin n'a pas cette faiblesse et se montre plus résistant, et même si il n'impressionne pas il n'est pas aussi con que les autres...

Musique : 14/20
L'ambiance sonore est agréable dans l'ensemble, et les bruitages acceptables. Ce n'est pas du niveau de Super Mario Bros. En revanche on a le droit à des musiques différentes en cas de boss, et pour le boss de fin, afin de marquer l'ambiance.

Durée de vie : 5/20
Malheureusement le jeu est très court, à savoir 4 mondes de 3 niveaux chacun, et pas bien compliqué en plus. Pas de quoi s'occuper longtemps. Le Hard mode que l'on débloque en finissant le jeu ne change pas grand chose à part quelques monstres en plus. En plus il faut le faire aussitôt après avoir fini le jeu car pas de mémoire sur la cartouche, il perd les scores et l'avancement si on éteind, et faire le jeu deux fois d'affilée est assez barbant.

Conclusion : 14/20
Un bon jeu de plateforme, agréable à jouer malgré des graphismes médiocres et une grande facilité. C'est sur que vu la durée de vie vous aurez peu de chance de tomber en panne de piles en pleine partie...


Les décors très... vides! Un game design des plus étranges. Spoil! Voici tous les boss de la mort qui tue. Vous ne risquez pas de faire une attaque en les voyant, mais plutot un fou rire !