Sorti en 1991 sur Megadrive, Ce beat them up est inspiré de Final Fight. C'est le premier d'une série de trois jeux.
Il met en scène trois personnages évoluant dans huit niveaux.

Graphismes : 14/20
Dans la moyenne de l'époque, l'ensemble est plutôt correct, les personnages sont petits comparés aux boss, ce qui donne un coté un peu comique.
Les niveaux sont variés, pas de copier-coller d'un niveau à l'autre. Mais leur coté rectiligne n'est pas plus travaillé que ça.
Les différents ennemis sont repris avec des coloris différents, permettant de connaitre leur niveau.

Jouabilité : 16/20
Le jeu est très agréable à jouer dans l'ensemble, la maniabilité à mains nues est très bonne. les hitbox sont correctes mais pas exceptionnelles. Manier une barre ou un couteau est plutôt technique. Ces armes ne facilitent pas forcément la vie, il faut un peu de pratique pour être à l'aise avec. Le couteau sera lancé automatiquement si il n'y a pas d'ennemis à portée, donc il faut faire attention, car une fois lancé il est perdu.
Les ennemis ont tendance à être rapides par rapport à nous, leur vitesse varie selon qu'ils chargent ou battent en retrait.

Système de jeu : 15/20
Huit niveaux avec un boss à la fin, et parfois quelques boss intermédiaires (niveaux 5-6-8). C'est linéaire et on trace en terrassant les ennemis sans se poser de question.
Le nombre de coups est assez limité, les combos sont automatiques, car une seule touche de frappe limite les possibilités, mais ça ne gène pas.
En cas de pépin vous pourrez toujours faire appel à vos amis les flics qui feront tout péter, mais pas de panique votre personnage craint les poings mais pas le bazooka. Et vu que les voitures ne volent pas ils ne vous suivont pas dans le building du boss de fin.
Les joueurs qui auront la chance de jouer à deux bénéficieront des combinaisons à deux joueurs, et peut-être d'un duel final si vous n'êtes pas d'accord face au boss de fin.
Les trois personnages ont chacun leurs caractèristiques et leur propre style de combat. Malgré certains coups en commun ils ont chacun leurs points fort et faibles.
- Adam : Assez lent, on aura du mal à attraper certains ennemis, et d'ailleurs tant mieux pour eux, car ses chopes font mal. Son combo de base n'est pas très puissant mais son coup de pied les fera voler assez loin. Son attaque sautée est efficace (et son coup à l'arrière est un coup de pied sauté). Il est plus rapide avec les armes, ça aide.
- Axel : Bien plus rapide qu'Adam, et son combo de base est puissant. Son attaque sautée est puissante mais peu pratique car il ne saute pas haut. Ses projections sont dans la moyenne et son coup arrière, rapide et efficace, fait peu de dégats, mais peut sortir d'une difficulté.
- Blaze : Ses coups sont faibles dans l'ensemble, son combo de base se termine par une pirouette, plus impressionnate qu'efficace. En revanche elle est très rapide, plus qu'Axel, son attaque sautée a une bonne portée et ses projections sont d'une efficacité redoutable, pas forcément en terme de dégats, mais elle ejectera les ennemis à l'autre bout de l'écran (c'est cheaté mais drôle).

Musique : 17/20
Les musiques sont très bonnes, et on ne s'en lasse pas. Vu la longueur d'un niveau c'est pas plus mal comme ça. L'effet de la musique qui cesse et le thème de boss qui arrive est vraiment du plus bel effet.
Les bruitages sont plutôt moyens, et les voix passables, dommage qu'on doive les supporter si souvent.

Durée de vie : 15/20
Le jeu n'est pas très long et les différents niveaux de difficulté permettront même aux mauvais comme moi de le finir assez facilement. Les hardcore gamers auront de quoi faire avec les modes plus difficiles.
Mais le plus intéressant c'est la rejouabilité, varier les personnages, les combinaisons en mode deux joueurs et la difficulté permettra de passer de bons moments.

Conclusion : 16/20
Streets of Rage fait partie des jeux qui ont marqué le début de la mégadrive, et est considéré comme un des meilleurs beat them all. Sa suite permettra de voir que ce jeu n'est qu'un brouillon pour de meilleurs jours, mais le plaisir de jeu reste intact malgré ses défauts.

Les flammes ne touchent que les ennemis, pratique. Ils sont drôlement grands les boss lol. Trois persos, trois styles Ce boss est un clone de Blaze, même si il ne maitrise pas tous ses coups...